Quelle alternative au perchlo

    Imprimerversion PDF

     j-*qLKSDLGJDFIOU

     COMMUNIQUE DE PRESSE - 11 juillet 2013 

    Pressings : Quelle alternative au « perchlo » ?  

    Le CTTN-IREN, Institut de Recherche sur l’Entretien et le Nettoyage, mène depuis 2010 une étude sur l’impact environnemental des principales technologies de nettoyage alternatives au perchloroéthylène, amené à disparaître des pressings.  

    Les premiers résultats obtenus montrent que toutes ont des inconvénients dont certains sont très significatifs. Pour les professionnels, le choix d’une alternative doit tenir compte de ces résultats. 

    Les premiers résultats de l’étude sur l’impact environnemental des alternatives au « perchlo », menée par le CTTN-IREN avec le soutien de l’ADEME et l’appui de la Fédération Française des Pressings et Blanchisseries (FFPB), étaient très attendus par la profession. 

    La question de la substitution du « perchlo » est en effet devenue cruciale depuis la récente décision du ministère de l’Ecologie d’interdire progressivement ce solvant, utilisé depuis plus de 50 ans dans la majorité des pressings français. 

    Aussi appelée « ACV – Analyse du Cycle de Vie », l’étude compare le perchloroéthylène avec trois autres technologies : le D5 (silicones), les hydrocarbures (appelés KWL ou HCS) et le nettoyage à l’eau. Toutes présentent des inconvénients significatifs.  

    Pas de « technologie miracle » à ce jour : A titre d’exemple, la production du D5 (Décaméthylcylopentasiloxane) nécessite plusieurs procédés chimiques successifs et requiert une grosse quantité d’énergie. Alors que ce solvant était présenté comme le plus écologique de tous, c’est en fait celui qui a le plus lourd impact sur l’environnement et ce, sur de nombreux critères étudiés. 

    Le nettoyage à l’eau s’impose à ce stade comme le procédé le moins impactant. Il ne constitue cependant pas une alternative totale au regard de la nature et de la diversité des vêtements que les pressings sont amenés à traiter. 

    Au total, s’il est certain que cette étude servira de support aux professionnels, elle ne pourra que difficilement répondre à leurs inquiétudes. Les incertitudes sur les alternatives restent en effet nombreuses. Ces technologies présentent en outre deux points faibles notables : globalement moins efficaces que le « perchlo », elles sont aussi plus onéreuses.

    Synthèse de l’Analyse du Cycle de Vie

    MLK18FDA                  

    A propos de l’ACV -  Analyse du Cycle de Vie 

    Lancée en 2010, cette étude s’appuie sur la notion de « service de nettoyage ». Elle prend en compte les machines, les consommables spécifiques à l’activité de nettoyage (solvant, additifs, produits détergents) ainsi que l’eau et l’énergie. 

    Le périmètre de l’analyse inclut la fabrication des machines, la production des solvants et autres produits, les différentes phases de transport, les rejets, la production de déchets et leurs modes de  traitement ainsi que la fin de vie des machines. 

    Les impacts des divers éléments intervenants dans le cycle de vie sont calculés par des méthodes adaptées et reconnues par des experts de l’ACV.  

    Une étude de même nature vient de démarrer. Elle s’intéressera aux nouveaux solvants et types de machines apparus sur le marché depuis 2010. 

    Téléchargez le communique de presse ICI.

     

    Contacts presse : 

    CTTN-IREN

    Tél : +33 (0)4 78 33 08 61

    secrétariat@cttn-iren.fr 

    FFPB – Danièle Descaves

    Tél : +33 (0)1 42 01 85 08

    contact@ffpb.fr